Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

absolution

Nous sommes ce que nous mangeons et buvons certes, mais aussi nos choix culturels, nos pensées et nos silences. Aucune de ces nourritures n’est de moindre importance pour nous constituer.

Toutefois il faut sans doute se garder de plaindre celui qui se nourrit sans trop de raffinement. Il semble qu’il lui suffirait de se mettre à la fréquentation du silence, chose éminemment facile, et toutes ses ardoises, si l'on peut dire, seraient vites effacées.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 22 janvier 2015 il était question de nostalgie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article