Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

soulagements

Le grand silence (sans doute ce que le dormeur appelle l’éveil) n’est peut-être pas ce « quelque chose » que l’on pourrait provoquer ni même faciliter trop sciemment, mais ce que l’on laisserait advenir.

Pour l’entendre, il faudrait sans doute moins le vouloir que l’ignorer en l’oubliant totalement après avoir (peut-être) pris conscience dans un premier temps qu’il existe (peut-être).

Je le compare à la fuite d’une guêpe. D’abord celle-ci ne veut pas quitter la pièce. Après avoir ouvert la fenêtre pour la faire sortir vous ne parviendrez pas à la chasser en faisant de grands gestes; et même en ne faisant rien d’autre que souhaiter qu’elle s’échappe vous ne renforcerez que son souhait de vous narguer. Mais vous avez ouvert la fenêtre. Bien. Maintenant il faut oublier totalement (tout le secret est dans ce totalement) la présence de la guêpe. Alors seulement, elle partira.

L’ouverture de la fenêtre (et strictement rien de plus) ferait partir la guêpe tout comme que la méditation (strictement désintéressée) ferait partir les pensées et donc advenir le grand silence.

 

 

 

 

P.S.1: A propos de ce silence on pourrait relire le billet du 26 novembre 2015: innocence.

P.S.2: Dans le billet du 7 décembre 2012, trois ans plus tôt donc, il était question d’incertitudes et déjà, de climat.

P.S.3: En ces moments cruciaux pour cette planète (non je ne parle pas de la résurgence de la xénophobie du pays hôte de la Cop21, bien qu’il s’agisse aussi de stupidité et d’inconscience), je ne résiste pas au plaisir de vous faire connaître ce site d'une grande et tragique beauté où il est question de glace arctique fondant sur la place du Panthéon à Paris, comme fondent nos espoirs d’un monde vivable encore longtemps: ice watch.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article