Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

précision

Vu à Almuñécar, sur le sachet de sucre en poudre accompagnant mon café, cette phrase attribuée à J.P. Sartre: « Le bonheur ce n’est pas faire ce que l’on veut, c’est vouloir ce que l’on fait. »

Avant de déchirer ce précieux conseil dans mon cortado, j’ajoutai mentalement: ... oui, mais seulement si ce que l’on fait est ce que l’on veut vraiment faire, et cela peut être (c’est même probablement) rien, c’est-à-dire ne plus passer son précieux temps à faire pour exister (ah! Sartre!), mais à ÊTRE, comme le vacancier ou le méditant, ces amateurs de vacance du mental.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 2 décembre 2013 il était question de quelques superlatifs.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article