Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

étonnements

Deux des nombreuses injustices inhérentes au monde des hommes m’ont toujours particulièrement étonné.

La première concerne la faculté d’apprécier le beau. Elle est totalement déniée à certains, alors que d’autres peuvent éprouver de véritables extases devant lui. Je pense ici plus particulièrement aux méditants: ces individus bizarres sont même capables de jouir d’un simple instant de silence, ce qui est pour eux la beauté absolue.

La seconde injustice concerne la croix que chacun porte dans la vie. Certains font en sorte qu'elle soit toujours bien bien lourde (comme s’ils se sentaient chargés d’une mission d’expiation) en vivant dans l'insatisfaction permanente, en voulant toujours prouver quelque chose à eux-mêmes et aux autres, en ne sachant pas se contenter de l’instant, en essayant d’être enviés. Alors que pour d’autres, cette croix est d’une relative légèreté: ils ont accès au bonheur immédiat, un bonheur qui leur sourit souvent et pour lequel ils n’ont jamais dû se battre. Et parmi ceux-là, vous trouverez les adeptes d’une vie tendant vers la simplicité, le silence et la méditation. C’est qu’en vivant ainsi, ces derniers se délestent.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 19 novembre 2014 il était question d’épuisement.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article