Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

gratitude

« Ce que le spontané ramène à la surface, c’est du banal », disait Roland Barthes.

J’aurais plutôt tendance à croire, moi, que c’est le plus profond qui remonte alors…

Aurait-il quand même raison, cet intellectuel comme la France n’en fait plus et dont Le Degré zéro de l’écriture a été le premier grand livre que je me suis coltiné, il y a bien longtemps? Ne devrais-je dès lors pas accorder trop d’importance à cette exclamation que j’ai eue ce matin en observant cette éclipse exceptionnelle de lune à son périgée: « Merci, Dieu (je lui ai mis un majuscule, cette fois-ci) de nous donner ce spectacle. Rien que pour cela la vie mérite d’être vécue! » ?

Et tout de suite après, moins spontanément cette fois, de Lui dire: « Bien sûr, je sais bien que Tu n’es pas blanc comme neige. Toute cette souffrance que Tu as inventée! Mais il faut reconnaître que Tu donnes des compensations, notamment à ceux qui savent se lever tôt! »

Et de me rappeler alors que je n’avais pas toujours trouvé à redire à sa création. En avril 1983 par exemple, j’avais vu, depuis un autre état de conscience, le monde avec un émerveillement sans ombres: tout étant mental, avais-je découvert alors, depuis un mental parfait, tout est parfait*. Etait-ce dès lors du banal ou cette vérité qui est remontée à la surface, cette merveilleuse nuit de septembre 2015?

 

 

 

 

*: Un peu comme le “To the pure everything is pure.” de Ramana Maharshi

P.S.: Le billet du 28 septembre 2006, intitulé aisance, se marie parfaitement avec celui-ci.

5:07:03, 28/9/2015, un avion passe venant du sud, allant vers l’ouest; ISO 80, 19,2mm, 0,3 EV, f/3,3, temps de pose de 8 secondes

5:07:03, 28/9/2015, un avion passe venant du sud, allant vers l’ouest; ISO 80, 19,2mm, 0,3 EV, f/3,3, temps de pose de 8 secondes

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article