Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

errements

Quelle intelligence suprêmement affinée faudrait-il avoir pour ne jamais se distraire de se demander si le monde existe aussi quand nous ne sommes pas pour en prendre conscience, soit parce que nous sommes inattentifs (c’est-à-dire le contraire de méditant), ou encore parce que nous sommes profondément endormis, ou même… morts!

Il y a bien longtemps déjà, certains hindous se sont posés cette question, certains ont même assuré avoir eu l’intuition de la non-dualité de la conscience et de son objet! Quelle merveille! Et dire que certains pensent qu’il n’y a rien à apprendre de leur univers philosophique!

Il est vrai qu’il est plus confortable de se croire possesseurs de la vérité car on aurait le livre où elle est écrite. D’avoir été dispensés de réfléchir, de se remettre en question, de s’étonner, de rester humbles, on voit où cela nous a menés!

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 16 juillet 2013 il était question de droiture au sens large du terme.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article