Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

divergence

L’adepte de la contemplation est souvent un grand lecteur. Mais contradictoirement, si le plus grand bonheur du lecteur est d’avoir une bibliothèque regorgeant d’ouvrages à découvrir ou à relire, la délectation suprême du méditant, pour avoir extatiquement découvert que l’esprit humain aspire avant tout au calme, est de se (sa)voir vider l’esprit jusqu’à ce que celui-ci ne soit plus parfois qu’une page blanche sur laquelle il n’y a rien à lire ni à relire.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 20 juin 2011 on s’interrogeait sur une certaine aptitude de notre cerveau.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article