Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

endurance

Aucun stalactite ne s’est formé en un jour. Il lui faut le goutte à goutte des siècles.

La méditation est une posture mentale qui exige, elle aussi, du temps, des années. Une vie lui est peut-être même trop courte.

Certains rétorquent que l’éveil* par contre est soudain, inattendu et parfois impréparé. Mais - simple question - comme le fruit qui tombe, celui-ci n’aurait-t-il pas, d’une façon ou d’un autre (certains parlent même de vies antérieures préparatrices), mûri lentement?

Quant à savoir si éveil et méditation au long cours sont liés, quant à déterminer si le premier est le résultat – fortuit ou non - de la seconde, ou si plutôt, la perspective même de ce premier, en développant attente et impatience, ne nuit pas à la qualité de l’intériorité, cela relève d’une réflexion à étaler dans le temps. De celles qu’il faut pour en arriver à méditer avec la légèreté du nuage et surtout avec la modestie retrouvée du débutant et la sage désillusion de celui qui ne l’est plus mais ne le sait pas.

 

 

 

 

*: Cette chose dont, par définition personne ne peut dire qu’il la connaît sous peine de ridicule. « Celui qui dit qu’il est arrivé, c‘est qu’il n’a pas été bien loin », disait Jean Carmet.

P.S.: Dans le billet du 8 avril 2014 il était question de béatitude.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article