Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

délice

Pour paraphraser avec légèreté Nagarjuna qui disait que la vacuité étant le fait d’échapper à tous les points de vue, ceux qui font d’elle un point de vue sont incurables*, je dirais que si la vacuité n’est pas un point de vue, la méditation n’en est pas un non plus. Entendez: pas un seul, mais tant, autant qu’il y a d’états de conscience d’où l’aborder, multiplié par le nombre de méditants, ce qui nous donne un chiffre proche de l'infini.

Vacuité, méditation: dans les deux cas l’effort pour les définir nous perdra, mais de quelle délicieuse façon!

 

 

 

 

*: Madhyamaka-karika, XIII. 8, repris par Guy Bugault dans L’Inde pense-t-elle?, PUF, 1994, p.157.

P.S.: Dans le billet du 19 avril 2010 il était question de défaire et de créer. Le billet s’intitulait: unité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article