Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

prudence

L’erreur de la jeunesse serait de croire qu’elle en sait autant que ces adultes qui ont deux fois son âge, et celle des adultes serait de penser que c’est tout à fait faux, qu’ils en savent bien deux fois plus que ceux qui sont deux fois plus jeunes qu’eux.

Quant aux méditants, en ce domaine ils se devraient peut-être d’être sans prétention, sans opinion, c’est-à-dire sans âge.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 8 mars 2012 vous était proposée une ixième définition de la méditation: ébranlement.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après ... silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article