Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

exception

Etes-vous de ceux qui osent entrer dans un restaurant où il n’y a personne? Sinon, combien de convives déjà installés vous faut-il pour que vous en ouvriez la porte? Quel est votre nombre critique, en cette matière comme en d’autres?

Dans la vie certains sont des éclaireurs, d’autres les suivent. Les seconds sont bien plus nombreux que les premiers, voyez par exemple combien d’automobilistes se suivent pare-chocs contre pare-chocs alors qu’il leur serait loisible de garder leurs distances et de pouvoir ainsi profiter du paysage.

L’adolescence serait l’âge par excellence où l’on suit, et c'est un fait, cela fait la fortune de boutiquiers impitoyables qui leur vendent habits, musique et gadgets à écran. Mais l’esprit moutonnier, au fond, n’est peut-être pas une question d’âge: ce ne sont plus des ados qui vocifèrent dans les stades ou dans les meetings de tous ordres, et qui vont parfois jusqu’à mourir, quand ce n’est pas jusqu'à tuer, pour des idées.

Heureusement, il restera toujours des irréductibles au comportement résolument original. Méditer, c’est en faire partie.

 

 

 

 

P.S. Dans le billet du 14 mars 2013 (logique), il vous était expliqué pourquoi vous irez au paradis.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article