Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

étonnements

Ce qui est surprenant avec les excès de la religion que l’on constate actuellement, c’est qu’au fond personne n’en soit… surpris. Comme si chacun savait que cela devait arriver, que c’était dans l’ordre des choses que la croyance (et sa forme la plus aveugle, la plus irrationnelle et la plus dangereuse: la foi) mène naturellement à cela.

Bien sûr, on soulève peu ce point dans les médias, sans doute pour ne pas jeter de l’huile sur le feu. Vous vous exprimeriez en ce sens que l’on vous accablerait d’opprobre, on dirait: vous faites des amalgames. Le grand péché du jour décrété par la pensée molle, c’est l’amalgame. Il est donc devenu tabou de dire que l’extrémisme d’une religion est un fait religieux justifié par des croyances pour l’essentiel communes à tous ceux qui la partagent*, croyances sans lesquelles l’extrémisme inouï auquel, écœurés, nous assistons à nouveau ces dernières années, n’aurait assurément pu voir le jour.

Et ce qui, surprenant, l’est encore plus, c’est que l’on entende peu de monde s’insurger contre les déclamations d’innocence de tous ces dévots qui soutiennent effrontément que leur religion, "c’est la paix et l’amour". Ont-ils pensé à toutes ces victimes immolées sur l’autel de "cette paix et de cet amour"? Et qu’en diraient-ils, ces radiés de la vie et du bonheur, s’ils sortaient de leur tombe et retrouvaient la voix, un seul instant?

Enfin, a-t-on suffisamment pensé à ce qu’aurait été la beauté du monde si les gens avaient cultivé le doute plutôt que la croyance, et donc privilégié la modestie, la tolérance, la bienveillance et toutes ces bonnes choses qui n’existent pas sur cette terre livrée, hélas, à l’obscurantisme de ceux qui profitent cyniquement de la crédulité des incultes pour asseoir leur bien être matériel et/ou satisfaire leurs tendances sadiques?

 

 

 

 

*: Il y a de exceptions bien sûr, comme dans cet article du Devoir de Montréal du 15 septembre 2014, et plus généralement dans la série « L’islam en débat » initiée par le Courrier international en octobre 2014.

P.S.: Dans le billet du 20 mars 2012 il était question d’alliance.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Denis 20/03/2015 22:50

Étonnement de voir de telles propos qui sont finalement aussi discriminant que ce qu'ils voudraient juger...
La foi, n'a rien de dangereux, tout au contraire elle est porteuse de paix et d'amour, oui !!!
Les djihadistes ne sont pas des êtres de foi, mais des êtres noirs qui brandissent la foi comme une excuse, mais ils ne connaissent rien de sa beauté, de sa force et de sa douceur, Dien n'a jamais appartenu à un clan d'hommes ou une religion il était là avant la création du monde et donc de l'humanité.
Il est évident que le monde glisse vers l'horreur, car l'intolérance est aussi forte et débile de chaque coté !
Si les Français n'avaient pas perdue la foi justement ils n'en seraient pas là, mais aujourd'hui nous sommes coincés par une politique molle qui se cache derrière des règles qui ne peuvent plus être appliquées comme au temps où elles ont été souhaitées, je parle de laïcité et à chaque fois que cette laïcité avance d'un pas l’intégrisme avance aussi mais de trois pas !
Nous n'avons pas compris que la barbarie à toujours gagnée sur l'intelligence, relisez l'histoire...

Marc 21/03/2015 09:44

Votre pensée part dans trop de directions pour que je puisse vous répondre intelligemment. Je vous remercie toutefois de l’avoir exprimée.