Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

temporisation

Seuls peut-être ceux qui ont investi dans le futur en se reproduisant ont intérêt à avoir foi en lui au point de croire qu’il y en a encore un pour la planète à l’heure de l’anthropocène.

Et comme ils sont nombreux, c’est quasi le monde entier qui se donne le temps, alors que pour sa survie il n’y en a peut-être plus à perdre. Plus un seconde. La planète a peut-être déjà pris la décision de se séparer de nous.

Décroître ou mourir? « Oh, on en reparlera demain », disent-ils, prétextant (quand ils s’en donnent la peine) d’autres priorités comme la menace russe ou les fous* de dieu, ou d’autres urgences comme le manque de temps (la course quotidienne pour la survie).

 

 

 

 

*: Au sens pathologique du terme.

P.S.: En relisant le billet du 4 février 2012 vous comprendrez pourquoi il y a tant d’italiques dans le billet de ce jour.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article