Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

reconsidération

Dans le terrible contexte actuel, on semble mettre les excès d’une certaine religion sur le compte de son radicalisme.

En réalité, le radicalisme a bon dos, car à condition qu’il soit exempt de toute violence et de tout prosélytisme outrancier, il peut être honorable, voire souhaitable. Le défenseur des libertés, l’écologiste, le végétarien, le protecteur des animaux, le libre-penseur et bien d’autres encore, y compris dans le champ de la transcendance, ces personnes remarquables et souvent utiles, voire indispensables, sont naturellement radicales, elles ont des convictions qui peuvent difficilement se vivre mollement. La plupart d’entre elles regardent cependant d’un œil amusé cette fermeté qui les anime et dont elles sont conscientes (sens du second degré, humour, scepticisme?) qu’elle relève parfois de la caricature.

Ce qui est regrettable ce sont ces idéologies (dont le monde de demain sera peut-être à la merci) qui vont jusqu’à organiser des actions punitives vis-à-vis de ceux qui n’ont pas leurs convictions, convictions qui ne sont alors que de pitoyables délires.

 

 

 

 

P.S.: Dans le billet du 21 février 2009 il était aussi question de non-violence, bien que dans un tout autre contexte.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article