Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

impuissance

L’environnement terrestre habitable est une branche que l’humanité, toujours en progrès, scie de plus en plus vite.

Cette scie est actionnée par de nombreux bras qui ont pour noms (dans le désordre et sans soucis d’exhaustivité) l’égocentrisme, l’incivilité, la pollution, le saccage environnemental, l’élimination des espèces animales et végétales, la maltraitance des faibles, la bestialité envers le monde animal, le nucléaire, la surpopulation.

Ajoutez à ce sombre tableau les idéologies « religieuses » dont on commence enfin à comprendre le danger, et vous aurez tous les ingrédients pour perturber tout témoin de notre temps, donc aussi les méditants, qui ont de plus en plus de difficultés à suivre ce conseil de Fernando Pessoa:

« Savoir s'interposer constamment entre les choses et soi-même constitue le plus haut degré d'un esprit sage et prudent*. »

 

 

 

 

*: Dans Le Livre de l'Intranquillité, 131, Maximes, Bourgois Editeur, 1988, p. 227.

P.S.: Dans le billet du 4 février 2009 il était question de la similitude entre le voyage et la méditation.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article