Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

humilité

Enseigner le yoga, c’est être partagé entre le désir d'instruire et celui de ne pas influencer. Car la méditation*, en plus d’être libératrice de toute dépendance, est auto-réflexive, si l’on peut dire.

Dès lors, ayant médité dûment la chose, on ne pourra plus, selon toute vraisemblance, enseigner avec légèreté et suffisance une « activité** » consistant pour une large part à apprendre ce qu’elle est pour soi-même.

*: L’alpha et l’oméga du yoga

**: Ou une non-activité si l’on préfère. Cela montre déjà la difficulté d’aborder ce concept.

P.S.: Dans le billet du 3 janvier 2010 il était question d’une certaine imprécision.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article