Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

maturation

Le mystique voit le sacré, souvent même partout; le croyant (athée, théiste, déiste) est pétri de certitudes, le sceptique, de doutes; le méditant, lui, est indéfinissable.

C’est que la méditation est un concept tellement large qu’on ne peut l’encercler. On ne peut l’aborder qu’à coup de fulgurances à la saveur indéfinissable mais tellement particulière, celle qu’ont les choses venues de nulle origine connue.

Ces fulgurances nous ravissent littéralement, elles peuvent faire irruption partout mais c’est assez souvent sous la douche qu’elles nous visitent. Ce qui les caractérise alors, une fois jetées sur le papier par un premier jet déjà bien aiguisé, c’est leur apprêt. C’est que, sous la douche on ne peut se précipiter sur le carnet et le porte-plume. Il faut attendre de s’être séché. La fulgurance, alors, sera écrite par une main sûre, même s’il restera un inconfortable doute: aurait-on oublié certains détails, peut-être essentiels et qui ne furent perceptibles que sous l’eau?

P.S.: Le billet du 4 décembre 2011 vous demandait une réflexion: sagesses.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

senegal 08/12/2014 13:38

jolie blog .
Merci pour ce partage .

marc Delforge 08/12/2014 14:55

Merci pour votre appréciation.