Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

énigme

Un ramier se perche le faîte du grand sapin. Puis, après un long moment, il s’envole. Question pas si stupide que cela: Qu’est-ce qui détermine le moment de son départ (outre l’ennui ou la fatigue)?

Et nous, lorsque nous sommes assis, impavides, sans volonté ni voix, le regard dans le vide, qu’est-ce qui nous libère de cet instant étrange, suspendu? Pourquoi se décide-t-on à ce moment-là et pas à un autre, et surtout, surtout, qui est-ce qui décide?

La question, plus métaphysiquement encore, se pose au méditant qui, lorsque ravi, volé à lui-même, il revient (quand même) de si loin à ce monde qui l’accapare et le tue.

P.S.: Le billet du premier novembre 2012 vous proposait une (excellente) suggestion.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article