Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

tragédie

Le ratage, c’est quand l’homme se confond avec sa fonction, fonction qui le représente et dans laquelle il se représente. Ce serait Lacan qui aurait dit quelque chose d’approchant.

Et que dire de l’enfant? Le ratage, peut-être est-ce quand l’enfant se confond avec son statut d’enfant de, cet être à qui les parents d’abord, la famille ensuite, le groupe plus tard, la patrie enfin, pardonneront tout au nom d’un lien clanique, l’empêchant ainsi d’acquérir tout esprit critique sur lui-même (un inconvénient que la méditation corrige, dit en passant) qui pourtant ferait de lui un homme, pas un éternel immature se confondant avec l’image qu’il a de lui et que les autres ont de lui. Retour à Lacan.

P.S.: Dans le billet du 23 septembre 2007 il était question de démolition.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article