Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

optimisme

H. D. Thoreau disait en substance qu’on peut vivre bien en travaillant peu. Bertrand Russell, dans sa brillante Eloge de l’Oisiveté*, considérait lui, non sans humour, qu' « il existe deux types de travail: le premier consiste à déplacer une certaine quantité de matière se trouvant à la surface de la terre; le second, à dire à quelqu’un d’autre de le faire**. »

Après la première guerre mondiale, changement de paradigme: le travail, cette calamité avec laquelle il avait toujours fallu composer est devenu une vertu dans l’esprit des gens. La chair à canon qui avait échappé à la boucherie dont Céline a si bien parlé est devenue fière de sa sueur même mal rémunérée. Et l’absence de travail est devenue de plus en plus une menace: regardez ce qui arrive à ceux qui refusent d’être productifs!
Mais au 21ème siècle un autre paradigme se profile: les machines et autres robots remplacent de plus en plus les hommes. Bientôt déjà, ce seront 50 pourcents des boulots qui seront touché
s.

Mais si les gains de productivité ne sont pas accaparés par les nouveaux maîtres du temps (les propriétaires de ces machines robotisées et ceux qui savent les diriger) on pourrait alors assister à l’émergence d’une nouvelle humanité*** disposant de beaucoup de temps libre (pour méditer?) et qui relira Thoreau en le comprenant enfin: “In short, I am convinced, both by faith and experience, that to maintain one's self on this earth is not a hardship but a pastime, if we will live simply and wisely, ...” L'avenir n'est peut-être pas si sombre.

*: Editions Allia, Paris, 2002, pp. 11 & 12 pour l’extrait cité.

**: Notez que donner des ordres c’est déjà travailler.

***: On ne parle pas ici de certaines contrées au sort particulièrement funeste: l’Afrique, le sous-continent indien, la Russie, etc…

P.S.: Dans le billet du 20 juillet 2012 il était question de glissement.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jacques Expire 20/07/2014 19:31

Moi qui n'ai jamais étudié l'anglais et ne le comprends pas, mon avenir ne serait peut-être pas si funeste si Marc voulait bien traduire cette citation. Merci beaucoup Marc ... !

SAINT-SONGE 21/07/2014 13:20

cela me convient..., de plus "pensionné"... !

marc Delforge 21/07/2014 10:22

A titre informatif, cette traduction officieuse:
"En bref je suis persuadé (tant par la conviction que par mon expérience) que se maintenir en vie sur cette terre n’est pas une épreuve mais un passe-temps, cela si nous voulons vivre simplement et sagement. »
Vous pouvez aussi avoir recours à google translate.
Merci pour votre lecture exigeante et donc attentive.

SAINT-SONGE 20/07/2014 16:53

Vivre simplement et à bon escient, je fais ; ainsi suis-je dans votre "nouvelle humanité" un précurseur ?.. N'oubliez pas l'étymologie du mot "travail" : trepanum... A l'entrée des camps, les nazis forgèrent qu'il rendait "libre", ah oui, on n'a pu constater de combien il rendait libre !...

Marc Delforge 21/07/2014 10:09

Vous êtes en avance sur votre temps. Pensionné,vous serez enfin compris.