Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

lucidité

Le monde a perdu toute morale, donc toute humanité. Sans morale, l’homme est démoralisé. Il déprime, se suicide.

L’humanité nous ayant quitté, on peut considérer que l’homme humain, l’homme tout court donc, a déjà disparu. Nous n’assistons donc pas à la disparition programmée par lui-même de l’homme sur cette planète qu’il a souillée, souille et souillera encore quelque temps, non, nous nous rendons seulement compte peu à peu que nous n’existons déjà plus. L’homme est mort.

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne continue pas à nuire. A quelques exceptions près cependant, je pense surtout aux méditants, ces gens qui se consacrent à la pratique la moins nuisible, la plus instructive, déconditionnante et donc, s’il n’était déjà trop tard, la plus utile qui soit.

P.S.: Le billet du 12 juillet 2010 parlait d’un revirement fondamental.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article