Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

dessillation

Assis en silence, les yeux fermés, c’est ainsi que l’on ouvre le yeux, que l’on voit enfin le caché, l’ignoré de soi parfois volontairement. C’est sans doute ainsi aussi qu’en réalité on les ouvre sur la réalité, et pourquoi pas, sur la Réalité, l’ultime.

P.S.: Le mot dessillation n’existe pas. Et c’est bien dommage car ce concept essentiel (le fait d’ouvrir les yeux, de "réaliser", un verbe lui aussi en principe inexistant) mériterait une reconnaissance, comme les néologismes déjà inventés sur ce blog: blackin, baberie, l’êtrence, et que ranimait ce billet en décembre dernier: baptême.

P.S.: Le billet du 14 juillet 2012 était d’essence poétique: suggestion​

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

mamalilou 17/07/2014 04:39

en dessillant nos yeux, oui... voilà qui est "substantivé" judicieusement
"auspicieusement" (qui n'existe pas non plus) :o)