Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

béatitude

Attardons-nous ici sur ceux des humains qui se disent heureux. Ont-ils un secret? Eux-mêmes l’ignorent et le cherchent pour le chuchoter aux autres.

Peut-être se sont-ils toujours laissés porter par le courant de la vie, ces heureux qui pensent qu’ils le sont (cette conscience d’être heureux est importante pour l’être, peut-être est-ce aussi cela, au fond, le secret des heureux, cette reconnaissance dans les deux sens du terme), sans vouloir en imposer le cours. Alors, peut-être, la vie, sensible à cet attachement au naturel, leur a-t-elle donné ce qu’elle ne peut que refuser à ceux qui veulent tout, c’est à dire trop, plutôt que ce qu’il faut pour être heureux de peu, c’est-à-dire d’assez.

P.S.: Le billet du 8 mars 2011, assez complexe, rendait hommage à la pensée indienne et la situait à sa juste place, réconciliatrice, entre les mondes philosophiques chinois et grec: réconciliation.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article