Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

patience

Réveil, l’autre matin, avec Tubular Bells à la radio en préparant le café. Un morceau complètement oublié et pourtant aimé.

Normal finalement que les cerveaux de 60 ans soient plus lents à retrouver des infos que ceux de 30 ans. Ils en ont tellement plus en stock. Ce sont comme de vieux ordinateurs devenus lents parce que leur mémoire « interne » approche de la saturation.

Mais heureusement sans doute, le cerveau humain, lui, meurt le plus souvent avant d’être saturé. Ce qui est, somme toute, rassurant.

Et pour le reste, il lui suffit d’apprendre à se satisfaire de sa propre lenteur.

P.S.: Le billet du 25 février 2013 vous proposait une cruelle interrogation.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article