Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

précocité

C’est avec humour que je le dis: il m’arrive d’avoir raison avant tout le monde (d’où l’intérêt de lire ce blog, cher ami lecteur). Voyez plutôt, après ces considérations préliminaires:

Alors que hier je vous parlais du message décalé du sympathique gourou des catholiques pour Noël, aujourd’hui c’est d’une pensée autrement réaliste dont je voudrais vous faire part, celle qu’a délivrée Edward Snowden (cet ex-consultant de la NSA*, à l’origine des révélations sur les programmes de surveillance américaine sur le net) dans le message alternatif de Noël de la chaîne Channel 4, cette année: « Nous avons des capteurs (nos portables) dans nos poches qui nous pistent où que nous allions. Pensez à ce que cela signifie pour la vie privée des personnes », nous a-t-il suggéré. Voici d’autres extraits des propos de Snowden où vous apprendrez 1) que la situation actuelle du monde est bien pire que ce qu’Orwell avec imaginé quant à la surveillance des masses (dont nous faisons partie, vous et moi, avec notre portable toujours en poche) et 2) que nos enfants ne connaîtront jamais ce que vie privée veut dire:

- "George Orwell's fictional warnings of data collection by an overbearing state « are nothing compared to what we have available today".

- "A child born today will grow up with no conception of privacy at all. They'll never know what it means to have a private moment to themselves an unrecorded, unanalysed thought. And that's a problem because privacy matters, privacy is what allows us to determine who we are and who we want to be."

Et pour en venir enfin à la précocité de mon jugement, savez-vous, cher ami lecteur, que j’avais fait la même mise en garde en 2007 déjà, lorsqu’un certain Mr Baber était parvenu à téléphoner du sommet de l’Everest (pouvoir téléphoner de n’importe où impliquant entre autres que l’on peut vous localiser et vous écouter n’importe où)? Voyez ce vieux billet ici: baberie.

*: J’en profite pour souhaiter à l’employé épieur de cet agence - qui me lira sûrement puisque je mentionne son employeur sur ce blog lisible par la planète entière - une bonne année 2014.

P.S.: Dans le billet du 28 décembre 2007 il était question de priorités.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article