Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

concentration

A l’inverse d’un mental surchargé où le temps* est partout, celui du méditant se résume souvent à l’éternité courbe d’un cercle réduit à son centre, sa plus simple expression.

*: "Pour la rose, il n'y a point de temps mais l'homme lui, ajourne et se souvient; il ne vit point dans le présent; renvoyant son regard en arrière il regrette le passé, ou bien, indifférent aux richesses qui l'entourent, il se hausse sur la pointe des pieds pour prévoir l'avenir. Il ne peut être, ni heureux, ni fort tant qu'il ne vit avec la nature, dans le présent, au dessus du temps. " (R. W. Emerson)

P.S.: Le billet du 5 décembre 2012 proposait une définition originale de la pauvreté: révélation.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article