Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MEDITER faute de mieux

FULGURANCES D’APRÈS SILENCE

rectification

On pense souvent que les courageux sont les athées car eux ne comptent pas sur un dieu pour les sauver. Ils pensent que dieu n’existe pas, donc qu’il n’y a pas de raison de l’excuser pour ce bordel total (pour rester poli) dont il aurait été l’auteur s’il avait existé.

Mais non, le courage semble être dans le camp de ceux – et ils ne sont pas légion – qui n’ont pas peur de se dire qu’il y a un créateur - ils ne peuvent concevoir un monde existant mais incréé -, mais un créateur incompétent. Il serait tout puissant? Alors il ne serait pas bon. Il serait bon? Alors il ne serait pas tout puissant. Quoi qu’il en soit - ces créatures le savent et ne se le cachent pas -, il y a tout lieu de craindre un tel amateurisme.

Après réflexion, dans quel camp se situe-t-on?

P .S.: Le billet du 30 octobre 2008 vous proposait comme « exercice » un raccourci vers le silence: astuce.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marc

Photographe, écrivain, sophrologue et enseignant de raja yoga, j’ai bourlingué des années en Asie et vécu longtemps dans des ashrams indiens. Lecteur de toutes les philosophies et amoureux de tous les silences, je vous livre ici mes fulgurances d’après silence.
Voir le profil de Marc sur le portail Overblog

Commenter cet article

Saint-Songe 30/10/2013 21:30

A votre question, la réponse est le Pari de Pascal..., voire à la célèbre d'Hamlet : "être ou ne pas être" = "croire ou non ?"...